Conte et raconte fables réelles et déboires urbains !

Deci Delà

Deci Delà

Vous souvenez-vous du psychologue clinicien, cette entité professionnelle dont les contours demeurent trop flous pour  trouver un espace où cocher des cases ?

Vous souvenez-vous du psychologue clinicien qui une fois dehors, sorti de son berceau universitaire pour effectuer ses premiers pas dans le monde professionnel, met laborieusement du temps à entrer dedans ?

Vous souvenez-vous du psychologue clinicien qui a pour rôle institutionnel d’être à la fois dedans mais doit garder un pied dehors afin que son atrophie pédestre puisse  devenir un levier psychique pour marcher en toute autonomie ?

Vous souvenez-vous du psychologue clinicien qui signe des contrats précaires sous prétexte d’une ventilation budgétaire parcimonieuse faisant la parcimonie insidieuse et incisive des sujets de notre société ?

Vous souvenez-vous du psychologue clinicien qui, une fois dedans, n’est pas le bienvenu trop longtemps car mettrait en péril une politique économique qui clive le sujet afin qu’il soit de plus en plus rentable et, par conséquent, de moins en moins présent ?

Vous souvenez-vous du P.C. qui prend partie des éclopés et fait le pari de faire d’un boiteux une singularité triomphante parmi les masses cloniques ?

Une fois dedans,

Des fois dehors…

Le psychologue clinicien va et vient, toutefois demeure !

Rappelez-vous que le Psychologue clinicien défend la parole et, pour que celle-ci advienne, il usera de sa voix !

Rappelez-vous que le psychologue clinicien n’est pas une entité errante car lorsqu’il est dehors, c’est dans le dedans qu’il s’exécute !

Rappelez-vous que le psychologue clinicien pense et désire… que chacun puisse penser et désirer ; le sujet est son credo !

Rappelez-vous que si le P.C. lutte contre l’extinction de son espèce c’est pour revendiquer le développement  de son entité statutaire !

Une fois dehors,

Des fois dedans…

Le psychologue clinicien est un acteur social du psychisme salutaire !

 

 

Fiolepsy.

6 janvier, 2014 à 20 h 22 min


Laisser un commentaire